COVID-19 : Mise à jour quotidienne - 8 avril 2020

8 Avril 2020

Compte rendu du premier ministre

Il n’y a toujours pas de cas confirmé ou probable de COVID-19 au Nunavut.

Le nombre total de personnes en observation jusqu’à présent est de 369. Actuellement, 255 personnes sont actuellement en observation et 114 ont été relâchées.

Je veux prendre quelques instants pour me pencher sur de la désinformation et de l’incompréhension découlant de l’annonce d’hier voulant que les enseignantes et enseignants doivent rentrer au travail le 21 avril prochain. Cette annonce concerne le PERSONNEL UNIQUEMENT. Cela leur donnera l’occasion d’assurer la continuité des plans d’apprentissage au cas où la fermeture des écoles serait prolongée.

J’ai reçu plusieurs appels et messages indiquant que les élèves devaient rentrer à l’école dans deux semaines. Cela n’a pas encore été décidé. Le Dr Patterson déterminera dans les prochains jours ou semaines si la fermeture doit être prolongée ou non.

Nous comprenons que la pandémie de COVID-19 apporte avec elle son lot d’incertitude, mais nous devons appuyer nos élèves jusqu’à la fin de l’année scolaire, peu importe à quoi elle ressemblera. Les enseignants, enseignantes et leadeurs scolaires ont un rôle important à jouer dans le soutien apporté à nos élèves et nos collectivités durant cette période, et c’est la raison pour laquelle nous leur demandons de rentrer au travail.

Nous sommes déterminés à soutenir nos élèves et à les guider vers la réussite.

Je sais que le ministre Joanasie abordera ce sujet plus avant dans un instant. Il sera mieux en mesure d’en parler plus en détail.

Je souhaite également aborder un sujet que le Dr Patterson a mentionné hier concernant la COVID-19 et la cigarette. Nous savons que la COVID-19 est une maladie essentiellement respiratoire et les premières recherches tendent à démontrer que l’usage du tabac en aggrave les symptômes.

Les fumeuses et fumeurs seraient également plus vulnérables à la COVID-19. En effet, l’action de fumer augmente les contacts avec le visage et les lèvres et accroit ainsi les possibilités de transmettre la maladie.  S’il vous plait, ne partagez pas de cigarettes et ne ramassez pas de mégots. Rappelez-vous de vous laver les mains souvent avec de l’eau et du savon et essayez de ne pas toucher votre visage et votre bouche avec vos mains.

Chers Nunavummiuts, si vous avez déjà songé à abandonner l’usage du tabac, il n’y a pas de meilleur de temps pour le faire. Votre santé s’améliorera de façon notable dans les jours et les semaines après avoir cessé de fumer et vous serez ainsi mieux préparés pour affronter le virus.

Si vous fumez, évitez tout contact étroit avec la famille et les amis. Cela contribuera à minimiser l’exposition à la fumée secondaire et possiblement au virus.

Vous n’êtes pas seul pour arrêter de fumer. De l’aide est disponible! Envoyez un courriel à une conseillère ou un conseiller sur la page Facebook Le tabac n’a pas sa place ici ou appelez au 1 866 368-7848. Le service est disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7.

Une fois encore, merci à toutes et tous pour votre patience, votre aide, votre compréhension et votre engagement à l’égard de la collectivité durant cette période. La COVID-19 a tout mis sens dessus dessous, mais nous passerons au travers.

 

 

Compte rendu du ministre de l’Éducation :

Hier, le ministère de l’Éducation a fait parvenir une lettre à tous les membres du personnel scolaire leur demandant de rentrer au travail dans leur localité de résidence le 21 avril 2020. Cela ne concerne que le PERSONNEL et vise à faire en sorte que les membres puissent préparer et développer des plans d’apprentissage alternatifs au cas où la fermeture des écoles devrait se poursuivre.

Je tiens à clarifier les chiffres fournis hier : il y a 1185 personnes qui travaillent dans les écoles du territoire. Quatre-vingt-treize (93) d’entre eux sont actuellement à l’extérieur du territoire, et sur le chemin du retour vers leur localité de résidence. Cela représente huit pour cent (8 %) de tout le personnel scolaire.

Les enseignantes et enseignants partout dans le territoire travaillent d’arrachepied pour soutenir l’apprentissage à la maison afin de permettre à leurs élèves de ne pas être pénalisés par la fermeture des écoles. Nos élèves méritent tous le même soutien, et c’est la raison pour laquelle nous demandons aux enseignantes et enseignants de rentrer au travail durant cette période.

Ceux et celles qui reviennent au travail s’efforceront d’appuyer les élèves dans leur parcours scolaire et leur mieux-être en développant des trousses d’apprentissage. Cela est particulièrement important pour les élèves qui n’ont pas accès aux ressources en ligne et ceux qui suivent un plan d'apprentissage particulier.

Les membres du personnel scolaire qui ont voyagé à l’extérieur du territoire doivent se soumettre à une période d’isolement de 14 jours dans un lieu désigné par le GN dans le sud avant de revenir au Nunavut. Ils ou elles doivent donc se conformer au même processus que tous les résidents et résidentes du Nunavut, les bénéficiaires de l’AFÉN et les personnes déplacées pour raison médicale. Cette procédure a été établie à la suite de l’ordonnance émise par l’administrateur en chef de la santé publique.

Les résidentes et résidents du Nunavut, y compris le personnel scolaire, doivent assumer leurs frais de voyage pour rentrer à la maison. Le GN couvre les frais afférents aux lieux d’isolement pour tous les résidents, résidentes et membres du personnel scolaire.

Tout le personnel du GN, y compris les enseignantes et enseignants doivent se trouver dans le territoire pour travailler. Nous traiterons, au cas par cas, toute demande de télétravail présentée par des personnes actuellement à l’extérieur du territoire.

Le ministère de l'Éducation est demeuré en contact constant avec l’Association des enseignants du Nunavut et la Coalition des ASD du Nunavut.

Ces deux organismes appuient la décision de faire rentrer les enseignants au travail pour faire en sorte que les élèves puissent continuer d’être soutenus dans leur apprentissage durant la fermeture des écoles.

Les écoles seront de nouveau ouvertes aux élèves seulement après que l’administrateur en chef de la santé publique ait déclaré qu’il est sécuritaire de le faire. Par contre, nous avons besoin que notre personnel rentre au travail le 21 avril prochain pour préparer la réussite et l’avancement des élèves, peu importe quelle sera la prochaine étape.

 

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Services du ministère de la Santé

Lieux d’isolement

Les personnes en isolement ont accès au câble, à l’internet, trois repas par jour, de la lingerie propre et des produits d’hygiène. La collecte des ordures est faite quotidiennement. Le gouvernement du Nunavut couvre les frais afférents. Le GN paie pour les couches, le lait pour bébé et les produits d’hygiène féminine. Les invités sont responsables de commander ces produits auprès des services de livraison, mais ne se verront pas facturés pour ces achats.

La trousse de bienvenue a été mise à jour pour inclure des renseignements sur les denrées et les mets pour emporter. Ces produits peuvent être livrés à l’hôtel. Ces livraisons et les frais afférents ne sont pas couverts par le GN.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 2 avril

Pour raisons médicales

246

Personnes du public

125
Étudiantes/étudiants 60
Total 431

 

Demandes de voyage

En date du 7 avril, on compte 446 demandes de voyage, dont 339 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande Nbre %
Approuvées (essentiels et non essentiels) 331 74,2%
Refusées 49 11%

En attente

66 14,8%
Total 425 100%

 

 

La santé des Nunavummiuts est une responsabilité partagée! Rappelez-vous : lavez vos mains et les surfaces utilisées, pratiquez l’éloignement social, suivez les conseils des professionnels de la santé et restez à la maison si vous êtes malade.