COVID-19 : Mise à jour du GN - le 8 octobre, 2020

8 Octobre 2020

COVID-19 : Mise à jour du GN

Compte rendu du ministre de la Santé au nom du premier ministre

Bonjour,

Le nombre total de personnes suivies à ce jour est de 3 159. Il y en a toujours 523 en observation.

Le Dr Patterson s’adressera à vous dans quelques instants concernant la situation à la mine de Hope Bay. Tout d’abord, je tiens à remercier tous ceux et celles qui ont travaillé d’arrachepied au cours des dernières semaines afin de faire en sorte que cette éclosion soit contenue, recherchée et isolée.

Ce travail est d’une valeur inestimable afin de mieux comprendre la COVID-19, comment elle se transmet et comment nous pouvons assurer la sécurité des personnes. Et ce, non seulement au Nunavut, mais ailleurs également.

Merci à l’équipe d’intervention rapide, au bureau de l’administrateur en chef de la santé publique et à toutes les personnes impliquées dans la logistique des derniers mois et semaines qui ont permis de nous préparer à une telle situation. Nous apprécions grandement ce travail acharné visant à garder les Nunavummiuts en sécurité et en santé.

Finalement, comme nous arrivons au weekend de l’Action de grâce, je veux rappeler à tous de demeurer vigilants et attentifs, d’assurer la propreté des aires de préparation des aliments, de se laver les mains fréquemment, de réduire la taille des rassemblements, d’en respecter les limites, et de rester à la maison si vous ne vous sentez pas bien.

L’Action de grâce est peut-être différente cette année, mais plusieurs choses méritent néanmoins de nous montrer reconnaissants. Tandis que nous continuons à respecter les mesures sanitaires et à nous maintenir en sécurité nous, et nos collectivités, rappelez-vous : vos actions ont des répercussions sur la santé d’autrui!

 

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Bonjour,

Je voudrais commencer par une mise à jour concernant l’éclosion de COVID-19 à la mine de Hope Bay.

À ce jour, nous avons 10 cas confirmés positifs à la COVID-19 à la mine et 6 cas présumés positifs en attente d’un test de confirmation.

Depuis son arrivée à la mine le 29 septembre, l’équipe d’intervention rapide a travaillé d’arrachepied pour réaliser les tests, implanter les protocoles de recherche et d’isolement des contacts pour stopper la transmission du virus à la mine.

Les pratiques exemplaires partout sur la planète démontrent que les tests, la recherche et l’isolement des contacts, combinés à d’autres mesures comme les restrictions de voyage et le port du masque, entre autres, sont efficaces pour stopper la propagation et contenir les éclosions.

Les restrictions imposées sur les voyages durant les 10 derniers jours ont joué un rôle essentiel pour contenir l’éclosion et réduire le risque de transmettre la COVID-19 à d’autres provinces ou territoires. Les risques pour les Nunavummiuts sont demeurés faibles tout au long de cette éclosion.

Aujourd’hui, compte tenu des efforts de l’équipe, je peux dire qu’il n’existe plus d’évidence de transmission sur le site et, bien que le risque ne soit jamais nul, nous considérons que l’éclosion à la mine de Hope Bay est maitrisée.

Cela signifie que les déplacements à destination et en provenance de la mine peuvent reprendre. Les personnes qui ont terminé leur période d’isolement et celles qui n’ont pas été identifiées comme des contacts à haut risque peuvent retourner à la maison. Certains des contacts à haut risque demeurent en isolement et devraient pouvoir voyager d’ici une semaine.

L’équipe d’intervention rapide quittera la mine cet après-midi et sera en isolement pour les 14 prochains jours.

Cette semaine, nous avons fait des progrès avec l’Approche du Nunavut, et nous avons assoupli davantage les mesures sanitaires dans le territoire. Parmi ces changements, nous avons augmenté la taille des rassemblements et permis davantage d’activités de loisirs.

Nous disposons à présent de ressources pour réaliser les tests à Rankin Inlet et Iqaluit ainsi qu’un système en place pour réduire le temps d’obtention des résultats. Notre projet pilote pour réduire les temps de réaction en matière de tests fut un succès. Il est aujourd’hui complètement intégré à nos opérations dans la région de Baffin. À compter du 14 octobre, nous étendrons ce projet aux régions du Kivalliq et du Kitikmeot.

Nous continuerons bien sûr de surveiller et d’évaluer la situation. Si les risques augmentent, nous pourrions devoir resserrer les mesures pour préserver la santé et la sécurité des Nunavummiuts.

Je terminerai sur une note joyeuse et confirmerai aux jeunes et aux jeunes de coeur que l’Halloween sera bel et bien célébrée au Nunavut.

Pour nous assurer que la chasse aux friandises et les différents autres évènements se déroulent en sécurité, le ministère de la Santé et celui des Services communautaires et gouvernementaux ont préparé une série de consignes. Ces consignes sont disponibles sur le site web du GN et seront distribuées aux hameaux.

Ce weekend, alors que nous célèbrerons l’Action de grâce, je demande aux gens de respecter les mesures sanitaires, et de limiter à 15 le nombre de personnes dans les résidences.

Restez en sécurité et respectez les mesures sanitaires pour aider à réduire les risques de la COVID-19 au Nunavut.

Merci.

 

 

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN maintiennent en place les mesures suivantes :

Mise à jour du ministère de l’Éducation

Le 7 octobre 2020, le ministre Joanasie et le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social du gouvernement du Canada, Ahmed Hussen, ont annoncé du soutien additionnel pour l’apprentissage précoce, les garderies et les écoles du Nunavut : l’Accord bilatéral Canada-Nunavut sur l’apprentissage et la garde des jeunes enfants (2,4 millions $) et l’Accord sur la relance sécuritaire (2,6 millions $).

L’Accord bilatéral Canada-Nunavut sur l’apprentissage et la garde des jeunes enfants appuiera et maintiendra un accès abordable à des programmes d’apprentissage précoce et de garde des jeunes enfants grâce au financement des activités, à la création d’espaces de garderies dans les localités mal desservies. Il favorisera la formation et le perfectionnement professionnel des éducatrices de la petite enfance et permettra de produire des ressources pédagogiques et du matériel de programmation dans toutes les langues officielles du Nunavut.

L’Accord sur la relance sécuritaire fournira des formations aux concierges et des fournitures aux établissements de garde d'enfants et aux écoles de la maternelle à la 12e année du Nunavut. Il permettra également d’acheter des ordinateurs portables, des tablettes et de la capacité internet pour soutenir l’apprentissage à distance en fonction des besoins de municipalités plus exposées à la COVID-19.

 

 

Mise à jour du ministère de la Santé

 

Personnes en isolement

Total (tous les lieux d’isolement)  
Type de voyageur Personnes en isolement au 8 octobre
Pour raisons médicales 540
Personnes du public 320
Total 860

Sommaire des rapatriements :

Date de départ Nbre de voyageurs des lieux d’isolement
8 octobre 65
9 octobre 58
10 octobre 0
11 octobre 69
12 octobre 115
Total 307



Demandes des travailleurs essentiels

En date du 8 octobre, on a recensé 6 898 demandes de voyage, dont 3 303 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande Nbre %
Approuvées (essentiels et non essentiels) 4 774 69,2 %
Refusées 266 3.9 %
En attente 131 1,9 %
Zone de déplacements commune (approuvées) 1 727 25 %
Total 6 898 100%

 



La santé des Nunavummiuts est une responsabilité partagée! Rappelez-vous : lavez vos mains et les surfaces utilisées, pratiquez l’éloignement social, suivez les conseils des professionnels de la santé et restez à la maison si vous êtes malade.